La soupe de Trahanas, comme au Pélion

553
La soupe de Trahanas

Nous souhaitons aujourd’hui partager avec vous la recette d’une soupe érigée en institution en Grèce : la soupe de Trahanas (τραχανάς). En effet, après la fameuse soupe que l’on consomme le soir de Pâques, la Mageiritsa (μαγειρίτσα), la soupe de Trahanas constitue sans aucun doute l’autre soupe la plus connue et consommée en Grèce, de la Macédoine à la Crête et des îles Ioniennes jusqu’à Kastellorizo !

Bien entendu, chaque région, chaque île, voire chaque famille possède sa variante. En effet, les produits locaux varient qu’on soit en montagne ou sur une île et influencent directement la recette, mais la base reste la même : le fameux Trahanas.

Qu’est-ce que le Trahanas ? C’est une sorte de petite pâte, généralement pas plus grande que du boulgour, fabriquée à partir de lait caillé et de farine. On la réalise généralement pendant l’été pour qu’elle sèche au soleil et on la consomme pendant l’hiver dans des soupes pleines de saveur et réconfortantes.

Comme souvent dans la gastronomie Grecque, l’histoire de cette soupe se perd dans les origines de l’empire Byzantin. Les vicissitudes de l’histoire (domination Ottomane, crise d’Asie Mineure…) ont aussi apporté leur part d’influence dans l’évolution ou le foisonnement des recettes.

Longtemps cette soupe fut celle des bergers, des pêcheurs, des ouvriers agricoles qui en faisait leur repas principal de la journée au petit déjeuner avant de partir accomplir leur dur labeur sur terre ou sur mer. Jusque dans les années 1960, la soupe de Trahanas était un incontournable de la carte d’hiver des tavernes traditionnelles avant de tomber peu à peu dans l’oubli.

Depuis quelques années, sous la double influence de la crise et du retour à des cuisines authentiques et saines, le trahanas renait, y compris dans les cuisines élaborées de certains restaurants d’Athènes ou de Thessalonique.

Nous avons décidé de partager avec vous une recette de Soupe de Trahanas découverte au Pélion. Le Pélion est une région du Centre-Est de la Grèce, à mi-chemin entre Thessalonique et Athènes. C’est une terre montagneuse entourée de mer. On dit que ce fut la montagne des centaures et le lieu de départ de Jason et des Argonautes à la conquête de la toison d’or.

Embarquez avec nous vers la fabrication de cette soupe, comme au pays des Centaures ! Elle est très simple à élaborer et vous régalera!

Soupe de Trahanas, ingrédients
Soupe de Trahanas, ingrédients

Ingrédients (pour environ 12 assiettes à soupe) :

  • 500 gr de trahanas
  • 2 oignons rouges
  • 8 branches de céleri avec les feuilles
  • 500 grammes de tomates pelées
  • 8 carottes moyennes ou 6 grosses carottes
  • 4 feuilles de laurier
  • 3 clous de girofle
  • Féta (option)
  • Sel, poivre
Soupe de Trahanas

Réalisation :

  • Mettez à bouillir l’équivalent de 14 assiettes à soupe d’eau
  • Une fois que l’eau est à ébullition, plongez tous les légumes coupés en fin morceaux
  • Laissez cuire 10 minutes
  • Réduire à feu moyen
  • Ajouter le trahanas, le laurier et les clous de girofle
  • Laissez cuire 45 minutes
  • Ajoutez le sel et le poivre. ATTENTION! Modulez la quantité de sel en fonction de votre choix ou non de servir la soupe avec de la féta ou non !
  • Servez dans une assiette à soupe
  • Parsemez de petits morceaux de féta si vous le souhaitez.
Soupe de trahanas, option avec féta

Voilà ! Avec cette recette saine, rapide et succulente, vous découvrirez un peu plus de la culture Grecque au travers d’une gastronomie traditionnelle qui revient aujourd’hui sur le devant de la scène.

Καλή όρεξη !

Bon appétit !