Les Evzones

1412

Evzone CouvVéritable image d’Epinal de la Grèce, les Evzones ont envahi la conscience populaire comme symbole du nouvel état Grec dès la révolution de 1821, mais aussi plus récemment à la faveur du développement touristique des années 1960. Cette semaine, La Grèce Autrement vous en dit plus sur ces soldats portant la jupe !

Signifiant littéralement « à la belle ceinture », le mot Evzone a longtemps désigné les soldats de certains bataillons de l’infanterie légère Grecque. Aujourd’hui, il ne désigne plus que la garde présidentielle qui est postée en permanence devant le Parlement et devant le Palais Présidentiel d’Athènes (ex-résidence du diadoque puis des rois de Grèce).

Il est rentré dans l’imagerie populaire pour son costume reconnaissable entre mille, qui se compose de :

  • La fustanelle : jupe plissée coupée dans 30 mètres de tissu blanc, formée de 400 plis qui symbolisent 400 années de servitude sous l’occupation Turque ;
  • Le pharion : béret de feutre rouge, au gland de soie noire ;
  • Le phermerli : un gilet brodé à la main reprenant deux couleurs importantes pour les traditions Grecques (le noir de l’étoffe symbolisant le deuil de l’esclavage et le blanc de la broderie symbolisant la pureté de l’amour pour la liberté) ;
  • le periscele : les bas de laine blanche ;
  • Les tsarouchia ces chaussures sont entièrement fabriquées à la main, la paire pèse environ trois kilos. Spécialement conçues pour les combats de corps à corps, leur bout est orné d’un pompon noir qui servait auparavant à cacher une lame affutée qui permettait aux soldats désarmés de continuer à se défendre.

Appartenir au régiment des Evzones est encore aujourd’hui un honneur pour un nombre limité de jeunes hommes qui rejoignent ce corps d’élite après une sélection très dure (critères physiques et sportifs, mais aussi de culture générale). Les Evzones fonctionnent en paire pendant toute la durée de leur présence dans le bataillon, chacun veillant sur l’autre et devant aider son partenaire a vêtir le lourd uniforme.

Si vous vous rendez a Athènes, ne manquez pas la relève de la garde du Dimanche midi partant du Palais Présidentiel !

Releve de la garde