Le Mastic de Chios

107

L’île de Chios (Χίος) est une municipalité Grecque de la mer Egée proche de la Turquie, dont elle est séparée par un détroit de 8 kilomètres seulement. Chios est tristement connue des Français pour le massacre de sa population au début de la guerre d’indépendance Grecque, massacre rendu célèbre dans le tableau de Delacroix « le massacre de Scio ».

Mais l’île est également connue depuis l’antiquité pour une de ses richesses naturelles : le mastic. C’est la résine du lentisque, petit arbuste épineux de la famille des pistachiers, qui recouvre les collines du sud de l’île. Après avoir entaillé son tronc et ses branches, l’arbuste pleure en goutte à goutte des larmes d’un liquide épais et transparent. Au fur et à mesure, il se solidifie puis se cristallise. Depuis l’antiquité, le mastic est utilisé comme chewing gum naturel, le seul au monde qui ne nécessite pas d’ajouter de produits chimiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais la pâte à mâcher n’est pas sa seule utilisation. En effet, la multitude de composants du mastic de Chios justifie ses usages multiples tant dans le secteur alimentaire que dans le secteur de la santé et de la cosmétique. L’alcool de mastic, très répandu en Grèce, est un digestif très prisé, notamment l’été. Il est blanc, avec un goût résineux caractéristique et est souvent servi glacé. En s’inspirant des découvertes de l’Antiquité, les producteurs de mastic ont remis au goût du jour la fabrication de nombreux produits cosmétiques à base de ce produit 100% naturel.

La découverte de cette résine est une raison supplémentaire de découvrir la richesse et la diversité de l’ile de Chios. Le Mastixochora, la région de production du mastic, compte parmi les plus beaux villages fortifiés de Grèce.