Oenologie Grecque

70

Pour la majorité d’entre nous, l’évocation du vin Grec renvoie à ces petits vins blanc frais bus entre amis a la terrasse d’une taverne, ou au retsina, vin si caractéristique provenant de l’Antiquité et popularisé à l’international dans les années 1960 (voir article dédié). Cependant, s’il est bien un pays qui ces dernières années a connu un développement de son oenologie (du Grec oînos : « vin ») et lógos : « science », « discours »), c’est bien la Grèce ! Fier de son passé, le pays a littéralement réinventé son vin, dans un enthousiasme communicatif.

La Grèce Autrement vous propose de découvrir le vin Grec au travers d’un rapide voyage dans les domaines viticoles helléniques.

La nouvelle ère du vin Grec a commencé en 1985 après le retour d’œnologues et viticulteurs Grecs ayant fait leurs armes en France. Petit a petit, une production de qualité s’est développée en faisant de la nature ou du climat parfois hostile un atout. On pense souvent en effet que la Grèce est trop aride et ensoleillée pour produire un vin de qualité. Mais c’est sans compter les montagnes du Nord, les hauts plateaux du Péloponnèse ou le climat presque tempéré de la Macédoine. Le pays dispose désormais d’un système d’appellation sophistiqué, avec 20 appellations pour les vins de table et 8 pour les vins doux (élaborés sur une base de mavrodaphne rouge ou de muscat blanc).

Carte des vins Grecs

La Macédoine au Nord est le pays des vins rouges, dominé par le roi des cépages autochtones : le xinomavro. Naoussa en est l’appellation la plus connue. En Epir, le rouge laisse la place à un cépage blanc : le débina qui produit de grand vins blancs dont les vignes sont cultivées parfois jusqu’à 1200m d’altitude. On trouve aussi beaucoup de cabernet sauvignon dans cette région. La région de Thessalonique produit des vins blancs de grande qualité, dont ceux basés sur le cépage autochtone malagousia. Au Sud, le Péloponnèse est de plus en plus connu pour ses vins d’appellation Nemea produits sur la base du cépage hellénique aghiorgitiko.

Mais que serait la Grèce sans ses îles? Les nombreux confettis de la mer Ionienne et de la mer Egée ont pour certains une réelle culture viticole : Cepahlonie et Zante produisent des vins rouges de très grande qualité et développent petit à petit un vin blanc sur base de mosxofilero. L’île volcanique de Santorin offre un creuset viticole au développement fulgurant : rouge , blanc doux, blanc sec sont produits à partir de vignes cultivées sur des terres volcaniques où les ceps de vigne sont tressés en couronne pour mieux résister au vent soufflant sur les îles de l’Egée.

Forte de ce développement viticole, la Grèce redécouvre peu à peu son vin et souhaite le faire découvrir au monde. Alors laissez-vous tenter : un city-break à Athènes peut être l’occasion de parcourir la Grèce viticole au travers de différents bars à vin dont la Grèce Autrement vous révèlera les secrets !

Mosaique vin