Recette du Mosaïkos ou Kormos au chocolat

605

A chacun sa (ou ses) madeleine(s) de Proust 🙂 Dès qu’il s’agit de Grèce, une myriade de madeleines vient instantanément agiter mon esprit. Une envolée de plaisirs simples, évidents, délicieux. Un bon verre de λευκό krassi (« lefko », vin blanc Grec) bien frais pris sur une terrasse, les yeux cherchant ce point à l’horizon où le bleu du ciel rejoint celui de la mer. Le délicieux glouglou d’une fontaine ou d’une piscine rythmé par le chant des cigales. La beauté des lignes d’un temple classique sur les hauteurs. Les délices de la cuisine traditionnelle d’une coopérative de femmes d’agriculteurs. Etre ainsi entouré de beauté, de culture, de sources d’émerveillement pour les sens, on en deviendrait lyrique, méditatif, contemplatif et philosophe !

Comme tout le monde n’est pas tombé dans la marmite de Zeus quand il était petit, il y a aussi toutes les premières fois : les nouveaux lieux que l’on visite, les personnes que l’on rencontre, les traditions que l’on découvre… Des moments magiques où votre cerveau fige à jamais des concepts ou des mots comme ‘λευκό’ pour ne plus jamais les traduire de votre vie. Car le λευκό n’est pas juste du vin blanc, tout comme la ‘gelato’ Italienne n’est pas juste de la glace. Le λευκό est le λευκό. C’est le point central d’un réseau d’émotions et de sensations délicieuses : le goût sec, frais et fruité du vin, inimitable, léger et rafraîchissant, le soleil, le bleu à perte de vue, le bruit de la mer, des cigales, le vent sur la peau, le partage, la quiétude et le bonheur absolu de l’instant.

Tout cela pour en arriver, me direz-vous, à la recette du Mosaïkos (ou Kormos) au Chocolat ! Et bien oui, car le Mosaïkos au Chocolat (Μωσαϊκό) est lui aussi une de mes nombreuses madeleines. C’est le souvenir de la première fois où j’ai été confrontée et pu saisir le mot intraduisible de « philoxenia », le sens de l’accueil Grec. Attablée à une terrasse à l’ombre des bougainvilliers, après m’être bien trop régalée, plus de place pour le dessert. Pourtant, il est d’usage dans de nombreux restaurants d’offrir un petit quelque chose à ses hôtes. Ce peut être un gâteau, une coupelle de fruits ou un petit digestif. Mais toujours, même pour le plus simple des repas de vacances, ce petit geste d’accueil qui fait se sentir bienvenu, et donne envie de revenir. Le premier cadeau que j’ai ainsi reçu était une part de Mosaïkos, bien forte en cacao et tout juste sortie du freezer. Un délice en plein été Grec !

Recette du mosaïkos ou kormos au chocolat
Une part (généreuse) de mosaïkos au chocolat

Voilà donc sans plus tarder la recette du Mosaïkos au Chocolat ! De nombreuses variantes existent, témoignant une fois de plus de la richesse et de la variété de la gastronomie Grecque et des spécialités régionales, mais j’ai sélectionné celle-ci, plus légère (si si…), et très proche de celle que j’ai goûtée à mon premier passage dans les Cyclades. Ne manquent plus que le soleil et la mer.

Ingrédients (pour 8 à 10 parts) :

  • 250g de beurre
  • 150g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 4,5 cuillères à soupe de cacao en poudre
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 400g de biscuits de type « petit beurre » cassés en morceaux

Comme toujours en cuisine, la qualité des ingrédients fait toute la différence. Préférez de la poudre de cacao de qualité, sans sucre ajouté, forte en goût qui apportera sa force chocolatée à l’ensemble. Un petit investissement que vous ne regretterez pas !

Pas à pas :

  1. Dans un saladier, mettre le beurre fondu et le sucre. Battre le mélange et incorporer les œufs un à un, suivis par le cacao puis la vanille.
  2. Ajouter les biscuits dans le saladier et mélanger le tout avec une cuillère jusqu’à ce que les morceaux de biscuits semblent tous uniformément recouverts de chocolat. Vous allez peut être penser que la quantité de chocolat n’est pas suffisante, mais croyez-moi, elle l’est !
  3. Protégez le fond d’un moule à gâteau carré par une longue bande de papier sulfurisé. Etaler le mélange à la cuillère au fond du moule. Lisser le mélange avec le dos de la cuillère. Rabattez l’excédent de papier sulfurisé pour protéger votre œuvre.
  4. Congeler pendant au moins deux heures avant de servir. Pour servir, vous pouvez découper des petites (ou grosses) parts de gâteaux que vous arrangerez sur une belle assiette. Et voilà !

Astuce : Si vous avez laissé le gâteau plus de 2 heures au congélateur, assurez vous de le sortir environ 15mn avant de le servir car il est possible qu’il soit un peu difficile à découper !

Par son côté frais, le mosaïkos fait un dessert d’été idéal. Pour les plus gourmands et pour encore plus de fraîcheur, il peut être accompagné d’une boule de glace à la vanille.

Καλή όρεξη ! Bon appétit !