Retour de la Democratie

576

Le 23 Juillet prochain, la Grèce célèbrera les 40 ans du retour de la démocratie !

En effet, en Juillet 1974, après 7 ans de dictature, la crise Chypriote révèle l’impuissance du régime militaire en place. Le régime vacillait déjà depuis la révolte des étudiants de Polytechnique de Novembre 1973, à la devise désormais devenue célèbre : « Psomi, paidia, elevtheria » (du pain, de l’éducation et la liberté).

L’ex-premier ministre Constantin Caramanlis revient de son exil Parisien dans un avion mis à disposition par la Présidence de la République Française et reprend ses anciennes fonctions. Dans les jours suivants, la liberté de la presse et les partis politiques sont de nouveau autorisés. Les prisonniers politiques de l’île de Yaros sont libérés.

Des élections se déroulant le 17 Novembre 1974 sont remportées par le Parti Nouvelle Democratie, formation de Caramanlis qui remporte 220 sièges sur 300. Le 8 Décembre, un référendum permet à la population de se prononcer sur le sort de la monarchie. Les Grecs se prononcent contre à 69% , mettant fin aux espoirs de retour sur le trône du roi Constantin II.